عربي   Français   English

 

Principaux repères de l’évolution du commerce extérieur (2009/2010) :

 

 

 

Source : le Centre National de l’Informatique et des Statistiques des Douanes Algériennes :

 

 

 

 

 

   

 

     L’année 2010  a

 été marquée

 

 par

 

 

 

La  valeur des exportations qui a enregistré une hausse de 25,38%  équivaut  à  56,665  milliards USD contre 45,194 milliards USDen 2009.

 

Une augmentation des importations  évaluée  à  2,34%  par rapport à l’année 2009 et dont les montants sont passés de 39,294, en 2009 à 40,212 milliards USD. 

 

  Une hausse du montant de l’excédent de la balance commerciale qui passe de 5,9 milliards USD en 2009 à 16,45 milliards USD.

 

Un taux de couverture des importations par les exportations qui enregistre une hausse de 141% contre 115% en 2009. 


 

A.             Structure des Echanges Extérieurs

1.       Tendance des importations  

 

 

 En 2010, le montant global des importations a été évalué à 40,21 milliards USD soit une hausse de 2,34%  par rapport à l’année 2009. Cette hausse est due à une légère augmentation de l’ensemble des groupes de produits à l’exception de celui des biens de consommation non alimentaires. En effet, ces derniers ont enregistré une baisse de 2,57%, contre une hausse de 3,45% concernant les importations des biens d’équipement qui passent de 15,37 milliards USD, en 2009 à 15,9 milliards USD en 2010.

 

 

 Cette hausse a aussi concerné les biens destinés à l’outil de production qui passent de 11,914 milliards USD en 2009 à 12,295 milliards USD en 2010 soit une augmentation de 3,2% et enfin, celle des biens alimentaires dont la valeur globale est évaluée à 6,027 milliards USD contre 5,863 milliards USD en 2009 soit une hausse de 2,8%.    

 

 

Evolution des importations par groupe de produits

 

 

 

 

 

 Biens

 

 d’équipements

 

 

 

 Cet ensemble de produits représente plus de 39% du total des importations soit 15,903 milliards USD.

 

La hausse de 3,45% se traduit essentiellement par d’une part, l’augmentation de l’importation des turboréacteurs et turbopropulseurs(55,74% par rapport à 2009 soit un volume évalué à 1,04 milliards USD), aux industries   de pompes (40,27% et 40,08% par rapport à 2009 avec un montant de 1,32 milliards USD) et d’autre part, par la baisse des importations des véhicules automobiles pour le transport des personnes et des marchandises évaluée à 10,93% soit 1,533 milliards USD contre 1,721 milliards USD en 2009.

 

 

 

 Biens destinés

 

 

 à l’outil de

 

 

production

 

 

 

 

 

 Constituant plus de 30,5% du total des importations soit 12,295 milliards USD, ce groupe de produits a connu un accroissement de3,20% par rapport à l’année 2009.

 

 Les principaux produits qui ont connu une augmentation de leur volume d’importations sont : huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (90%) et cokes de pétrole et bitumes de pétrole (58,27%). Quant à la baisse, elle a concerné les barres en fer ou en acier ainsi que les tubes, tuyaux et profilés creux en fer ou en acier avec un taux approximatif de plus de 26%.

 

     

 

 

 

Biens de consommation  alimentaires

 

 

 

 

Ils occupent le 3ème rang de la structure global des importations avec une valeur de 6,027 milliards USD soit 15% du volume global.

 

 Ce groupe a enregistré une hausse de 2,8% par rapport à 2009 qui est due essentiellement à l’augmentation des importations des sucres et sucreries (19,28%), des laits et produits laitiers (15,11%) et des légumes secs (14,14%) mais aussi, à la baisse des céréales, semoule et farine (15,32% soit 1,9 milliards USD), le café (7,51%) et les viandes (1,97%).

 

 

 

 Biens de consommation non alimentaires

 

 

 

 Avec la quote-part de 14,89% soit un volume de 5,99 milliards USD, ce groupe occupe la 4ème position dans la structure globale des importations.

 

 Pour l’année 2010, il a enregistré une baisse de 2,57% par rapport à 2009 qui est due essentiellement à la diminution des importations des parties et accessoires de véhicules automobiles (44,82%) et parties reconnaissables destinées aux appareils d’émission (38,39%) et de façon plus légère à celles des médicaments qui passent de1,743 milliards USD en 2009 à 1,661 milliards USD en 2010 (-4,66%)  et à celles des véhicules de tourisme en passant de 1,524 milliards USD en 2009 à 1,455 en 2010 (-4,51%).

 

2.       Tendance des exportations :

 

 

 

 Les exportations des hydrocarbures constituent toujours l’essentiel des recettes d’exportation algériennes avec une part de 97,14% de la structure globale des exportations soit l’équivalent de 55,045 milliards USD contre 42,6 milliards USD en 2009.Pour l’année 2010, elles ont enregistré une hausse de prés de 25% du volume globale des exportations par rapport à l’année précédente. Celle-ci s’explique par une appréciation des cours du brut, lesquels ont atteint les 80 – 90 dollars américains lors du dernier semestre de l’année2010.

 

 

 

 

 

Quant aux exportations hors hydrocarbures, celles-ci demeurent marginales et constituent uniquement 2,86% du volume global de nos exportations, ce qui équivaut à 1,62 milliards USD. Cependant, elles ont enregistré, pour l’année 2010, une augmentation de l’ordre de 52% par rapport à l’année 2009, année durant laquelle, elles ont été évaluées à 1,06 milliards USD contre 1,94 milliards USD en 2008.

 

   

 

 

 Cette augmentation se traduit principalement par la hausse des exportations des produits dérivés de pétrole estimées à près de 900 millions USD (en raison de la forte demande due à la reprise de la croissance de l’économie mondiale) et à celles du sucre dont le montant est évalué à 231,35 millions USD contre 7 millions uniquement en 2009.

 

 

    
Evolution des exportations hors hydrocarbures par groupe de produits

 

 

 

 

 

 Demi-produits

 

  

 

 les principaux produits composants ce groupe de produits sont les huiles et d’autres produits provenant de la distillation des goudrons et les ammoniacs anhydres et il représente 1,92% du total des exportations, soit une valeur de 1,08 milliards USD.

 

 

 

 Biens alimentaires

 

 

Constitués principalement de sucre, d’eaux minérales, eaux gazéifiées et dattes, les exportations des biens alimentairestotalisent un montant de 305  millions USD avec une part de 0,54% des exportations dont près de 77% sont représentés par lesexportations du sucre et dont la matière première est à 100% importée.

 

 

 

 Produits bruts

 

 

 

Les déchets et débris de fonte ainsi que le phosphate constituent les principaux produits des produits bruts qui représentent0,29% du total des exportations algériennes soit l’équivalent de  165 millions USD.

 

 

 

 Biens de consommation non alimentaire

 

 

Les glaces verre flotté et verres douci ou poli composent essentiellement les biens de consommation non alimentaire et ne représentent que 0,06% des exportations.

 

 

 Biens d’équipement industriel

 

 

 

 Les biens d’équipement industriel, composés principalement d’alcools acycliques, représentent une part de0,05% seulement de l’ensemble des exportations.    

 

 

  

B.    Répartition par régions économiques et par pays

 


1.    Répartition par régions économiques  

  

 

 

 La répartition du commerce extérieur de l’Algérie par régions économiques, au cours de l’année 2010, révèle clairement que les échanges extérieurs du pays demeurent polarisés sur les partenaires traditionnels. 

 

 

 

En effet, les pays de l’OCDE (UE+pays hors UE) représentent 67,24% des importations de l’Algérie et 85% de ses exportations.

 

 

 

 

 Union Européenne

 

 

 

Les statistiques des échanges de l’Algérie avec les principaux partenaires économiques font ressortir que les pays de l’Union Européenne restent toujours les principaux partenaires de l’Algérie, en totalisant 50,91% de nos importations et 49,31% de nos exportations.

 

 

 

Les importations ont enregistré une baisse de 1,44% en passant de 20,77 milliards USD en 2009 à 20,47 milliards USD, en 2010 alors que les ventes vers ces pays ont augmenté de 4,76 milliards USD, soit 20,52% en passant de 23,18 milliards USD en 2009 à 27,94 milliards USD en 2010.

 

  

 

 

Il est à relever que notre principal client de la région est l’Italie avec 11,28% de nos ventes suivi par l’Espagne avec 10,61% puis la Franceavec 7 ,98%.

 

                                                                                           

 

 

Quant aux principaux fournisseurs, la France se trouve en première position avec 15,07 % de nos importations, suivie par l’Italie avec 9,69%puis l’Espagne avec 6,53%.

 

  

 2.    Répartition par pays

 

 

  

Importations 

  

 

 

 France

 

 

 

Elle conserve toujours son statut de premier fournisseur de l’Algérie avec une valeur de 6,060 milliards USD ce qui représente 18,74% des importations globales.

 

 

 Chine

Elle constitue le 2ème fournisseur de l’Algérie avec 4, 414 milliards USD soit 10,98% des importations globales. 

 

 

 

 Italie

 

 

 

 Elle occupe la 3ème place avec un volume équivalent à 3,896 milliards USD soit 9,69%, des importations globales

 

 

 Espagne

 

 Etant le 4ème fournisseur de l’Algérie, l’Espagne a enregistré un volume de 2,627 milliards USD ce qui représente 6,53% du total des importations.

 

 

 

 Allemagne

 

 Occupant le 5ème rang dans la liste des fournisseurs de l’Algérie, l’Allemagne a enregistré un volume équivalent à 2,345 milliards USDsoit 5,83% du total des importations.

 Etats-Unis

 

 Ils représentent le 6ème fournisseur de l’Algérie avec un volume de 2,148 milliards USD soit 5,34% de nos importations

 République de Corée

 

 Elle occupe la 7ème position dans la liste des pays fournisseurs de l’Algérie avec un montant global de 1,954 milliards USD soit 4,86%des importations.

 

 

Exportations

 

 

 Etats-Unis

 

 les Etats-Unis demeurent les premiers clients de l’Algérie, avec une valeur de 13,690 milliards USD, soit une proportion de 24,16% de nos exportations globales

 

 

 Italie

 

 L’Italie occupe la 2ème position avec un montant global de 6,393 milliards USD soit 11,28% des ventes algériennes vers l’étranger.

 

 

 Espagne

 

 Etant le 3ème client de l’Algérie, l’Espagne a réalisé un volume de 6,012 milliards USD soit un taux de 10,61% des exportations.

 

 

 France

 

 Elle constitue le 4ème client de l’Algérie en enregistrant un montant de 4,523 milliards USD équivaut à 7,98% du total des exportations.

 

 

 Pays Bas 

 

 

 Occupant le 5ème  rang, le volume des ventes de l’Algérie envers ce pays a atteint les 3,502 milliards USD soit un taux de  6,18%.

 

 

 

 Canada

 

 

 Les exportations algériennes envers le Canada ont enregistré un volume global de 3,129 milliards USD équivalent au taux de 5,52% du volume total des exportations.

 

 

 

 Turquie

 

 La Turquie occupe la 6ème position avec un montant de 2,463 milliards USD soit un taux de 4,35%.