عربي   Français   English

 

 

 


Attributions du Ministère des Affaires étrangères en matière économique

 


 

 

 

1) Décret présidentiel n° 02-403 du 21 Ramadhan 1423 correspondant au 26 novembre 2002 fixant les attributions du ministère des affaires étrangères

 


Art. 14. — Le ministère des affaires étrangères assure, en matière de coopération bilatérale, la coordination de la préparation, de la définition et de la mise en œuvre de l’ensemble des actions destinées à susciter l’intérêt et la participation, et à recueillir la contribution de tous les agents et opérateurs susceptibles de concourir à la promotion de la coopération économique, financière, commerciale, culturelle, sociale et scientifique avec les Gouvernements étrangers.

Il participe à la recherche et à la mise au point de partenariats avec les opérateurs étrangers ainsi qu’à l’encouragement des investissements étrangers en Algérie.

Il assure le contrôle et le suivi de ces actions et en évalue les résultats dans le cadre de la coordination Gouvernementale.


 

2) Décret présidentiel n° 19-244 du 11 Moharram 1441 correspondant au 11 septembre 2019 portant organisation de l’administration centrale du ministère des affaires étrangères

 


 

Art. 14. — La direction de la promotion et du soutien aux échanges économiques, chargée :

 

- de la promotion des échanges commerciaux internationaux de l'Algérie ;
- de contribuer à la mise en œuvre de la politique de soutien et de promotion des exportations hors hydrocarbures ;
- de fournir l'information et les analyses économiques nécessaires à la pénétration des marchés extérieurs et de soutenir les entreprises algériennes dans leurs efforts, en ce sens ;
- d'élaborer des notes de conjoncture en matière de commerce international à l'intention des entreprises, des institutions, des organismes et des ministères concernés.

Elle comprend deux (2) sous-directions :

 

a) La sous-direction de l'analyse et de la gestion de l'information commerciale, chargée :

 

- de mettre en place un réseau d'informations commerciales et de banques de données ;
- de réaliser un portail sur le commerce extérieur à l'intention des intervenants nationaux, des représentations diplomatiques et consulaires algériennes, et de toute autre partie intéressée ;
- de recueillir, d'analyser et de communiquer des données et informations statistiques du commerce extérieur aux partenaires intéressés ;
- de mettre en place des moyens de diffusion de l'information ;

 

b) La sous-direction du suivi des programmes et de promotion des échanges commerciaux, chargée :

 

- d'animer des programmes de valorisation et de promotion des échanges commerciaux extérieurs, orientés principalement sur le développement des exportations hors hydrocarbures ;
- de mettre en place des mécanismes, instruments et outils de promotion commerciale performants de soutien des entreprises algériennes exportatrices en coordination avec les services commerciaux et économiques des ambassades algériennes.


 

3) Décret présidentiel n° 02-406 du 21 Ramadhan 1423 correspondant au 26 novembre 2002 fixant les attributions des ambassadeurs de la République algérienne démocratique et populaire

 


Art. 3. — L'ambassadeur est chargé notamment : 
  • ...
  • d'assister les intervenants nationaux - entreprises, médias et organisations non gouvernementales – dans leurs rapports avec les partenaires étrangers.
Art. 9. — L'ambassadeur œuvre au développement des relations économiques et à la promotion des échanges commerciaux et de partenariat avec les entreprises du pays d'accréditation.
 


 

4) Décret présidentiel n° 02-407 du 21 Ramadhan 1423 correspondant au 26 novembre 2002 fixant les attributions des chefs de postes consulaires de la République algérienne démocratique et populaire

 


Art. 15. — Le chef de poste consulaire œuvre au développement des relations économiques, commerciales, culturelles et scientifiques entre l'Algérie et les collectivités territoriales et institutions de sa circonscription.
Il encourage par des actions de prospection et de promotion, l'établissement de liens de partenariat entre les opérateurs économiques algériens et ceux de l'Etat de résidence.
Art. 16. — Le chef de poste consulaire veille à informer régulièrement les opérateurs économiques de sa circonscription, de toute manifestation ou exposition nationale ou internationale organisée par l'Algérie. Il leur prête, à cet effet, l’assistance nécessaire.

Attributions du MAE, des Ambassadeurs et des Chefs de postes consulaires

 
 

 


Attributions de la DPSEE / Organigramme du Ministère des Affaires Etrangères